Et alors la mer amoureuse dit à la sirène transie :
« Viens, je graverai mon cœur dans le tien ! »
Sur cette plage de Saint-Clément-des-Baleines
Nulle trace de sirène mais une pierre
Et lorsque je l’ai portée à mon oreille
J’ai entendu pleurer le cœur de la mer

Photo : N. Jean-Pierre