L’automne a rhabillé le monde
De pluie et de vent
Rappelant à l’humanité
Qu’elle gagne à rester humble
Automne si mal aimé
Je te chéris !
Peu importe
Si mon visage est mouillé
Tu dilues mes larmes
Peu importe
Si je suis décoiffée
Tu m’offres le flou
Des cheveux d’ange
Automne je t’aime