Frappée par les vagues
Plus puissantes
Chaque fois
Je vacille
Et je tiens bon
Mais jusqu’à quand ?

Rongée
Par le sel
Glacée
Jusqu’au cœur
Cinglée
Par le désir
J’ai beau écumer
Mon âme
Le flux est incessant

Submergée…

Même là
Sous l’eau
Et à l’agonie
Je vois des sirènes