Dessiner tes lèvres
Avec mon pouce
Et rêver, rêver…
Ma gourmandise

Le fantasme tué
La douleur
Empoigne mon cœur
Une mare de larmes
Inonde mon coussin
Et s’étend, s’étend…
Jusqu’à ce que le cœur
Sec
N’ait plus rien à donner

Et ce matin
Je me réveille
Emplie de vide
Ma solitude