Arraché à ma terre
Choisi
Pour mon endurance
A mourir…
Acheté par des gens
Méprisant la nature
Etre déguisé
Pour faire plaisir
Clignoter comme un con
Des jours durant
Et une fois passé le jour
Etre jeté à la rue
Sans sépulture
Dans des enclos
Aux airs de fosse commune

Ma résine coule…
Tandis que je ne meurs pas
Encore

Même la joie des enfants
Ne justifie pas tant de
Mépris
Une vie rêvée ?