Il pleut des feuilles
Sur mon coeur engourdi
Il est temps d’hiberner