J’aime les lèvres, portes du désir. Les fines, les charnues, les sensuelles, les ourlées… Sentir leur contact sous les miennes tandis que monte la sève. Briser le sablier du temps, suspendue à ces merveilles. Immobilité du baiser.