Alors même que l’inspiration battait son plein, j’ai perdu ma muse, celle-là même qui a embrasé mon cœur sec comme un fagot. Il ne reste que des cendres… Les cendres, ça ne flambe plus. Tout au plus, ça s’éparpille. Peut-on éparpiller une muse morte ?