Tes mots me caressent
Et d’une force délicate
Cambriolent mon âme