Une étreinte si forte
Comme si nos corps se confondaient
Des promesses à l’oreille
Qui ne seront jamais tenues
Seule l’ivresse les rend charmantes

Un baiser d’adieu dans le cou
Ainsi s’envole mon allégresse