La neige recouvre les plaines de mon cœur.
Je ferme l’aorte. Je rentre en hibernation.

Y a-t-il un chasse-neige parmi vous ?
Quelqu’un veut-il être mon printemps ?